Ephémérides de Octobre 2012

Pleine Lune le 29 à 19 h 51 (21 h 51 locale), Nouvelle Lune le 15 à 12 h 04 TU (14 h 04 locale)

Le 1er octobre à 12 h 00, nous serons le 2 456 202éme jour du calendrier Julien

Pour les naissances, le soleil passera du signe de la Balance à celui du Scorpion le 23 à 00 h 15 TU (02 h 15 locale)

30 sept/1er oct : IV At Edrini 4384 : Noxs Danouon (Nuit des dons) ; 11/12 oct. : I Cantli 4384 : mois dédié à Sucellos et au hêtre (bagos). 26/27 oct. : I At Cantli 4384. 

^ _ ` a b c d e f g h i

où on s’occupe de votre santé !

        En effet dans un article du Courrier International N° 1145 du 11 octobre 2012, David Mc Candless présente une magnifique page sur les multinationales à l’amende.

        Les laboratoires pharmaceutique et les compagnies pétrolières sont en tête du palmarès des indemnisations et amendes versées par les entreprises :

        Soit 12 640 000 000 $, ce qui ne représente que, globalement, le tiers de leur bénéfices d'une année.

        Donc la santé est une question de très gros sous, surtout les neuroleptiques dans cet exemple, ce qui est aussi effrayant.

        Et ce n’est qu’une question de sous, puisque la nouvelle étude du professeur Gilles Eric Seralini, montre et remontre la toxicité et l’effet cancérigène des OGM, présentée devant les députés européens a été rejetée par la " commission d’experts ", non par sur le fond mais sur la forme, et naturellement pas de mesure de précaution, et on laisse les marchands d’OGM faire leur commerce, très juteux semble-t-il.

        A l’inverse, la pauvre Piloselle n’a pas rencontré beaucoup de succès lors de sa présentation devant la commission européenne, encore une autre avec des experts bien payés, et par manque de travaux démontrant ses propriétés il est conseillé et décidé de ne plus la laisser à disposition du public.

        Voilà comment on s’occupe de notre santé, une petite plante qui finalement n’aurait pas de propriété est retirée du marché … par précaution ! mais des OGM, non, même si leur utilité n’est absolument pas ni définie, ni démontrée, et les dégâts occasionnés sont de plus en plus nombreux … pas de problèmes, les entreprises ont des réserves et paieront l’amende.

B. AUBURTIN