Ephémérides d'Octobre

Pleine Lune le 26 à 04 h 53 (06 h 53 locale) Nouvelle Lune le 11 à 05 h 02 TU (07 h 02 locale)

Le 1er octobre à 12 h 00, nous serons le 2 454 375éme jour du calendrier Julien

Pour les naissances, le soleil passera du signe de la Balance à celui du Scorpion le 23 à 19 h 16 TU (21 h 16 locale)

30 septt/1er oct : VI Cantli 4380 ; 05/06 oct : I Cantli : mois dédié à Sucellos et au hêtre (bagos). 23/24 oct : Nolba Noxs (Nuit sainte). 24/25 oct :I Samoni 4381: Samain sur trois jours (Cinta noxs Samoni, Alia noxs Samoni et Tritia noxs Samoni : Fête de la réunion, fête des défunts puis troisième nuit de Samain) : mois dédié à ogmios et à l’if (iuos/eburos).

^ _ ` a b c d e f g h i

Se libérer de la peur

Paroles à méditer d’Aung San Suu Kyi, grande figure de la résistance birmane, prix Nobel de la Paix : (newsletter télérama)

" Ce n’est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur : la peur de perdre le pouvoir pour ceux qui l’exercent, et la peur des matraques pour ceux que le pouvoir opprime… Dans sa forme la plus insidieuse, la peur prend le masque du bon sens, voire de la sagesse, en condamnant comme insensés, imprudents, inefficaces ou inutiles les petits gestes quotidiens de courage qui aident à préserver respect de soi et dignité humaine. (...) Dans un système qui dénie l’existence des droits humains fondamentaux, la peur tend à faire partie de l’ordre des choses. Mais aucune machinerie d’État, fût-elle la plus écrasante, ne peut empêcher le courage de resurgir encore et toujours, car la peur n'est pas l'élément naturel de l'homme civilisé. " Aung San Suu Kyi. Se libérer de la peur, éd. des Femmes.
" Du fait de leur nature même, les dictatures s'interdisent d'apprendre la vérité, car les gens qui vivent sous ces régimes prennent l'habitude de la cacher, à eux et entre eux. Certains vont même jusqu'à perdre l'habitude de voir la vérité. Ils voient seulement ce qu'ils pensent que leurs supérieurs veulent qu'ils voient. Ils finissent par ne pas oser entendre que qu'ils ne veulent pas entendre. Et à long terme, cela émousse l'intelligence. " Aung San Suu Kyi, La voix du défi, Ed. Stock

* * * * *

* * * *

et en France la pub qui dit non à l'anorexie ne passe pas la censure du Bureau de la Vérification de la Publicité (BVP) qui a décidé d'interdire sa diffusion en France pour ne pas "heurté la sensibilité".

La censure ne vient pas de l'Etat ou d'une église, mais d'un bureau où "on" juge que les français sont trop sensibles pour ce sujet. Du Biafra au Darfour nous sommes quotidiennement "heurtés" par des images violentes de maigreur, mais ici, la sagesse "veut" qu'on reste discret.

Citoyen! Le "bien penser" revient, moins de 40 ans après 68.

Et l'ennemi est à l'intérieur dans des "bureaux", il est aussi dans d'autres bureaux où est élaborée la mode, justement celle qui tue les jeunes filles qui ne sont pas aux normes "numériques".

On peut afficher ces dernières (revisitées par un logiciel de retouche) mais pas la première ….

Sur le fond:

L'anorexie toucherait, en France, 30.000 adolescents de 13 à 18 ans, selon Xavier Pommereau, psychiatre et grand spécialiste de cette maladie, auteur de "Le Mystère de l'anorexie" chez Albin Michel. La nouvelle campagne de lutte contre l'anorexie, menée par Oliviero Toscani, célèbre pour ses photos coup de poing pour Benetton, est soutenue par le ministère de la Santé italien. (http://squewel.blogspot.com/2007/09/anorexie-la-pub-disabelle.html)

Sur l’affiche une anorexique de 27 ans, Isabelle Neige qui a bien voulu se prêter au jeu. Cette jeune femme lutte depuis plus de 12 ans contre cette terrible maladie. Depuis ces 13 ans, elle n’a pas pris un gramme, elle mesure 1 m 65 pour 30 kilos.

 

http://peoplemania.canalblog.com/archives/2007/09/26/6336011.html

La publicité, qui dit "non" à l'anorexie, a été lancée lundi à l'ouverture de la semaine de la mode à Milan, publiée le même jour sur une double page dans "La Repubblica" et d'autres journaux et également affichée dans les villes italiennes.

Toscani, qui avait déjà défrayé la chronique pour des publicités controversées pour Benetton montrant par exemple des détenus du couloir de la mort et des malades du SIDA en phase terminale, a cette fois été sollicité par la société Flash&Partners, propriétaire de la marque de vêtements Nolita. "Toscani a littéralement dénudé son sujet pour montrer à tous dans ce corps nu la réalité de cette maladie, qui dans la majorité des cas est causée par des stéréotypes liés au monde de la mode", explique Nolita dans un communiqué diffusé sur son site Internet.

C'est une Française de 27 ans, Isabelle Caro, qui a posé pour le photographe. Sur son blog, elle explique qu'elle est actrice et souffre de l'anorexie depuis l'âge de 13 ans à cause d'une enfance difficile. Après être descendue à 25 kilos, elle en pèse aujourd'hui 32. "La vie vaut le coup d'être vécue même si elle est douloureuse", a-t-elle assuré mardi sur France 2. Elle espère que son exemple pourra servir à d'autres et souhaite contribuer à l'interdiction des sites Internet faisant l'apologie de l'anorexie: "c'est vraiment dangereux", dit-elle.

Le problème de l'anorexie est d'actualité dans le monde de la mode depuis le décès en novembre 2006 d'une jeune Brésilienne, mannequin de 21 ans, Ana Carolina Reston, morte dans un hôpital de Sao Paulo alors que cette jeune femme d'1,72m pesait 40 kilos. Les représentants de l'industrie de la mode italienne et le gouvernement de Romano Prodi ont signé en décembre 2006 un code de bonne conduite destiné à lutter contre l'anorexie chez les femmes et les top models.

Si les créateurs de mode ont dans l'ensemble salué la nouvelle publicité de Toscani, des associations travaillant avec des anorexiques l'ont jugée contreproductive pour les personnes souffrant de la maladie. L'Association italienne contre l'anorexie, la boulimie et l'obésité (ABA) estime que l'image "dévastatrice" de Toscani risque d'inciter des femmes à vouloir ressembler à Isabelle Caro dans un désir de publicité et de visibilité, selon l'agence de presse ANSA.

Sur le Site de Nolita, Toscani évoque une campagne "courageuse". Giorgio Armani, qui a présenté sa collection pritemps-été 2008 lundi, a de son côté estimé que la publicité, tout en utilisant une image "dure et crue", était "correcte et opportune", selon ANSA. La ministre italienne de la Santé Livia Turco a salué la campagne de Nolita, rappelant que l'anorexie était une maladie complexe qui pouvait toucher n'importe qui.

Il a littéralement "dénudé son sujet pour montrer à tous dans ce corps nu la réalité de cette maladie".

 

Vidéo choc contre l'anorexie

http://www.dailymotion.com/video/x1d8k3_campagne-choc-contre-lanorexie_ads

toute l'évolution de la préparation à la photo, jusqu'aux retouches numériques…

http://www.mondomobile.net/web/index.php?2006/12/23/46-pub-dove-evolution