EPHEMERIDES DE SEPTEMBRE 2000

Pleine Lune le 13 à 19 h 38 TU (21 h 38 local)

Nouvelle Lune le 27 à 19 h 54 TU (21 h 54 local)

Le premier septembre à 12 h 00, nous serons le 2 451 789éme jour du calendrier Julien

Pour les naissances, le soleil passera du signe de la Vierge à celui de la Balance le 22 à 17 h 29 TU (19 h 29 local)

^ _ ` a b c d e f g h i

Des pollutions

Mobiles: des ondes pénétrantes; "Sciences et avenir" met en cause la puissance des antennes-relais.

Le rayonnement - reçu dans les appartements placés à proximité des antennes relais de téléphonie mobile - serait dix à vingt fois plus élevé que les chiffres communiqués par les opérateurs. Ce constat sévère est publié dans l'édition de septembre du mensuel Sciences et avenir, qui a mené une campagne d'essais avec l'appui technique du bureau de contrôle Ainf, spécialiste de ce type de mesures.

Sur les 31 relevés effectués dans quinze appartements de Paris et de sa proche banlieue, les valeurs s'échelonnent entre 2,6 volts par mètre (V/m) et 13,2 V/m. Des chiffres obtenus après multiplication par un coefficient de 2 à 3, pour tenir compte du pic de trafic sur les mobiles en soirée, explique le mensuel. Au regard de la recommandation de la Commission européenne de juillet 1999 - qui fixe la limite d'exposition du public à 41 V/m pour la téléphonie à 900 MHz, et 58V/m pour la bande de 1 800 MHz -, il n'y a rien à redire. En Suisse, où la limite d'exposition est dix fois inférieure, la plupart des valeurs relevées seraient inadmissibles.

Même si aucune nocivité - ni aucune innocuité d'ailleurs - des champs électromagnétiques pour la santé humaine à ces niveaux d'intensité n'a jamais pu être démontrée, les chiffres publiés par Science et avenir soulignent le manque de transparence des opérateurs de téléphonie.

WASHINGTON (AFP) - Les gaz à effet de serre à haute teneur en gaz carbonique ne seraient plus les principaux responsables du réchauffement de la Terre, indique une nouvelle étude publiée mardi par la NASA qui met l'accent au contraire sur des gaz ne contenant pas d'anhydride carbonique.

Selon cette étude, à paraître dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, les changements de climat de ces dernières années sont dus notamment à la pollution de l'air par des gaz comme l'ozone de la troposphère, le méthane et les chlorofluorocarbones (CFC), ainsi qu'aux particules de suie provenant des moteurs diesels et de la combustion du charbon.

PARIS (AFP) - Des dizaines de milliers d'Européens meurent chaque année à cause de la pollution de l'air. C'est la conclusion d'une étude chiffrée publiée par la revue médicale britannique The Lancet, dans son numéro du 2 septembre. Selon l'étude, 6% des décès annuels enregistrés dans les trois pays considérés - Autriche, France et Suisse - soit un total de 40.000 morts, ont pour cause la pollution atmosphérique. Et la moitié de ces décès sont directement imputables à la pollution routière, affirme l'équipe du Dr Nino Kunzli de l'université de Bâle. Toujours selon l'étude, la pollution provoqué par la circulation automobile est responsable de 25.000 nouveaux cas de bronchite chronique chaque année parmi les adultes, de plus d'un demi-million d'attaques asthmatiques, et de plus de 16 millions de cas d'incapacités journalières par habitant. Non moins considérable est le coût économique de cette pollution de l'air, que l'équipe de chercheurs évalue à 1,7% du PIB de ces pays. Un coût bien plus élevé que les accidents de la route.

Source: Terre sacrée, BP N°20, F-83149-BRAS. http://terresacree.org - sos-planete@terresacree.org

  • retour sommaire éphémérides mensuelles
  • retour sommaire thèmes des éphémérides
  • retour sommaire général