Ephémérides de Juin 2005

Pleine Lune le 22 à 04 h 15 (06 h 15 local) Nouvelle Lune le 06 à 21 h 56 TU (23 h 56 local)

Le 1er juin à 12 h 00, nous serons le 2 453 523éme jour du calendrier Julien.

Pour les naissances, le soleil passera du signe des Gémeaux à celui du Cancer le 21 à 06 h 47 TU (08 h 47 local).

31 Mai/1er Juin : X Simiuisoni : mois dédié à Taranis et au bouleau (Betua); 6/7 juin: Uegilia Laueri (fête de l’abondance) ; 20/21 juin : XV At Simiuisoni : Alban Heruin (solstice d’été) ; 21/22 juin : I Equos, Uegilia Nemetonas(fête de Nemetona) mois dédié à Nemetona (déesse du Nemeton : espace consacré au divin) et au Genêt (Banatlos).

^ _ ` a b c d e f g h i

Vieux démons ou vieilles pollutions!

Mediscoop@sante.net : Revue de presse du jeudi 19 mai 2005 et du mardi 31 mai 2005 (Revue de presse rédigée par Laurent Frichet)

" Polynésie : le mensonge nucléaire " - Le Figaro


Fabrice Nodé-Langlois indique dans Le Figaro que " l'association l'Observatoire des armes nucléaires françaises/CDRPC révèle, dans sa lettre publiée hier, des documents secrets datant de 1966 sur la gestion par les militaires français des premiers essais atomiques dans le Pacifique ".

Le journaliste remarque ainsi que ces " documents prouvent que les autorités militaires connaissaient les risques pour les populations et n'ont pris aucune mesure de protection ". Fabrice Nodé-Langlois précise notamment que selon un " document secret […] antérieur au premier essai nucléaire atmosphérique en Polynésie du 2 juillet 1966, […] une évacuation préventive des populations des îles Gambiers avant une explosion expérimentale était "exclue pour des motifs politiques et psychologiques" ".

Le journaliste note que " si ces documents sont authentiques, ils montrent comment la population de l'atoll de Mangareva a été trompée sur la réalité des retombées radioactives ".

Fabrice Nodé-Langlois ajoute qu’" alors qu'une instruction judiciaire est ouverte depuis 6 mois, le CDRPC, avec l'association polynésienne Moruroa e tatou et l'Association des vétérans des essais nucléaires (Aven), ont déposé hier une requête auprès du ministre de la Défense afin que tous les documents "leur permettant d'appréhender les conséquences, sur leur santé et celle de leur descendance, des essais nucléaires en Polynésie" soient divulgués ". (Infos : www.obsarm.org)

Le journaliste indique par ailleurs que dans une étude " passée inaperçue ", " Claude Parmentier (Institut Gustave-Roussy) et ses collègues de l'Inserm ont constaté qu'un groupe de 30 malades polynésiens avaient trois fois plus d'anomalies chromosomiques que des malades métropolitains, souffrant du cancer de la thyroïde. L'une des causes les plus probables de ces dérèglements génétiques bien connus des spécialistes pourrait être une contamination radioactive ", note Fabrice Nodé-Langlois.

Le journaliste ajoute que " le lien avec les essais atmosphériques nucléaires est "possible" écrivent les scientifiques, tout en restant encore prudents devant ces résultats "préliminaires" ".

" Cent ans de tabagisme en France " - Libération, Le Figaro, Le Parisien, La Croix, Les Echos

Jean-Michel Bader indique dans Le Figaro qu’" à l'occasion de la journée mondiale sans tabac, une étude [parue dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire] reconstitue la consommation des hommes et des femmes sur un siècle ".

Le journaliste précise que cette étude a été réalisée par deux épidémiologistes de l'Institut Gustave-Roussy, Catherine Hill et Agnès Laplanche.

Jean-Michel Bader note ainsi que " les deux chercheuses montrent essentiellement une baisse très importante de consommation de cigarettes dans la population masculine depuis 1976, et une stabilisation de la consommation féminine depuis 1991 ".

Le journaliste ajoute que " Catherine Hill réclame que l'on renoue avec une politique d'augmentation des prix et des taxes : la hausse du prix des cigarettes de 12 % en 2003 et de 22 % en 2004 s'est accompagnée d'une baisse de 14 % des ventes en 2003 (par rapport à 2002) et de 21 % en 2004 (par rapport à 2003). Mais il faut selon elle taxer tous les produits, car la consommation de tabac à rouler a augmenté de 17 % et celle des cigares de 9 % entre 2003 et 2004. Il faut surtout mettre en œuvre une politique européenne des prix du tabac pour éviter les achats transfrontaliers ", conclut Jean-Michel Bader.

Le journaliste remarque par ailleurs que " 42 centres anticancéreux répartis sur tous les continents appellent, dans la dernière parution du Lancet, les professionnels de la santé à s'impliquer bien plus et bien mieux dans la lutte objective contre le tabagisme. Ils rappellent que d'ici à 2030, 10 millions de personnes mourront chaque année des conséquences du tabac, et que le Centre international de recherche sur le cancer de Lyon a classé la fumée due au tabagisme passif dans la catégorie des agents cancérigènes humains les plus puissants ".

Pierre Bienvault retient quant à lui dans La Croix que " les ventes de cigarettes ont baissé de 21 % entre 2003 et 2004 ".

Le journaliste note lui aussi que " des médecins veulent des hausses du prix du tabac ", et s’interroge : " Au nom de la santé publique, le gouvernement aura-t-il le courage politique de reprendre la hausse des prix et donc d’affronter les buralistes ? ".

Pierre Bienvault précise que selon Catherine Hill, " l’augmentation de la fiscalité du tabac n’a pas fait baisser les revenus des buralistes, au contraire. En effet, la baisse des quantités de cigarettes vendues a été compensée par la hausse des prix ".

Les Echos notent également, en bref, que " la consommation de tabac se stabilise après une baisse drastique ", tandis que Le Parisien livre " quelques conseils pour vraiment en finir " avec la cigarette.

La nicotine nuit au développement du foetus - La Recherche numéro 386

La Recherche indique que selon des travaux de l’équipe de Jean-Pierre Changeux, de l’Institut Pasteur à Paris, et Hugo Lagercrantz, du Karolinska Institute à Stockholm, sur des souriceaux, " la nicotine bouleverse une partie du développement cérébral du foetus ".

Le magazine ajoute que les chercheurs " affirment que leurs résultats soulèvent "de nouvelles questions quant à l’innocuité des thérapies substitutives nicotiniques alternatives au tabac durant la grossesse" ".

La Recherche s’interroge : " Faut-il proscrire l’usage de patchs et autres gommes à la nicotine chez les femmes enceintes ? ". Le mensuel explique qu’" il n’est pas simple de trancher ", mais remarque que " faute de consensus, certains estiment que le traitement nicotinique devrait être en tout cas accompagné d’un suivi médical ".