Éphémérides de Juin 2004

Pleine Lune le 03 à 04 h 21 (06 h 21 local) Nouvelle Lune le 17 à 20 h 28 TU (22 h 28 local)

Le 1er juin à 12 h 00, nous serons le 2 453 158éme jour du calendrier Julien

Pour les naissances, le soleil passera du signe des Gémeaux à celui du Cancer le 21 à 00 h 58 TU (02 h 58 local)

31 mai/1er juin : XIII at Giamoni ; 02/03 juin: I Simiuisoni : Uegilia Taraneus (fête de Taranis) et mois dédié à Taranis, et au bouleau (betua); 17/18 juin: Uegilia Laueri (fête de l’abondance) ; 20/21 juin : Alban Heruin (solstice d’été).

^ _ ` a b c d e f g h i

Le 31 mai 2004 : la journée sans tabac : Un bon jour pour arrêter de fumer

La Journée mondiale sans tabac est en effet toute indiquée pour se lancer dans cette aventure qui mène à la liberté. Cette année, l’OMS focalise ses efforts autour du thème " pauvreté et tabagisme".

Effectivement, sur les 5.700 milliards de cigarettes consommées chaque année dans le monde, 60% le sont par des fumeurs vivant dans les pays en voie de développement. Dans ces pays, la progression du tabagisme est un véritable fléau à double titre. D’une part, il aggrave la pauvreté des plus démunis, d’autre part, il freine le développement économique en détournant les maigres ressources de ces pays au profit des achats de cigarettes. Et il faut savoir que partout dans le monde, la consommation de tabac est plus élevée chez les pauvres. C’est un cercle vicieux : le tabac appauvrit les plus pauvres et les pays les plus pauvres. Parlons également de la progression inquiétante des dépenses de santé. Si la tendance actuelle se poursuit, 650 millions de personnes mourront des effets du tabac, dont la moitié sont des actifs.
Rappelons aussi que la production de tabac fait de plus en plus appel à de la main d’œuvre infantile. En plus de n’être pas scolarisés, ces enfants sont victimes de diverses pathologies consécutives à l’exposition chronique à la feuille de tabac et aux pesticides largement utilisés pour protéger les plants.

C’est une drogue ! ! Elle permet d’entrer en contact avec les Dieux.

Dans les sociétés dites "primitives" la drogue est souvent associée au "sacré". Par exemple pour les indiens guajiro du Venezuela, avec qui je travaille depuis plus de dix ans, les infortunes frappant les hommes sont le fait d'êtres aux pouvoirs surhumains, dits pülasü - qu'en Occident nous appellerions créatures surnaturelles, dieux ou esprits.
Les chamanes sont censés communiquer avec ces créatures surnaturelles pour en obtenir qu'elles guérissent les malades, fassent tomber la pluie ou revenir le gibier. Mais pour entrer en communication avec elles, les chamanes doivent eux aussi devenir pülasü, et ingérer à cette fin une substance pülasü, c'est-à-dire une drogue, en l'occurrence du jus de tabac à très haute dose.

Michel Perrin, ethnologue, Le chemin des Indiens morts, mythes et symboles Guajiro (Paris, Payot, 1976, réed. 1983) http://www.archipress.org/narby/perrin2.htm

C’est aussi un remède utile … pour le jardin

Les pucerons : Contre les pucerons, un truc radical : du jus de tabac. C'est naturel, pas cher et très efficace. Laissez macérer une pincée de tabac dans une casserole d'eau tiède, filtrez et pulvérisez la solution sur vos arbres.

Les scolytes : Ces insectes creusent dans le bois, leur présence est trahie par des sécrétions visqueuses. Il faut injecter dans les trous du bois un produit fort à base de nicotine, puis mastiquez pour que l'arbre cicatrise.

http://membres.lycos.fr/chx/bonsai/page6.htm

Insectes blancs dans le terreau : Pour éliminer les insectes blancs dus à trop d'humidité dans le terreau de vos plantes, il suffit de faire tremper du tabac dans un verre d'eau pendant une nuit. Filtrer puis arroser les plantes avec le jus du tabac. http://www.trucsmaison.com/trucs/imprimer.php?id=1319

Le tabac vous mène où ?

A l'insuffisance respiratoire chronique obstructive (IRCO) qui est, le plus souvent mais pas constamment, l'aboutissement évolutif d'une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). D'autres affections peuvent également y conduire, asthme, dilatations des bronches, mucoviscidose, certaines bronchiolites.
La BPCO est la conséquence de l'auto-intoxication tabagique dans l'immense majorité des cas, même s'il existe d'autres facteurs de risque (génétiques, environnementaux) qui sont presque toujours associés au tabac. Il s'agit d'un problème mondial de santé publique, qui sera en 2020 la troisième cause de mortalité toutes causes confondues dans le monde. La BPCO est une source majeure de handicap physique et social, dont le principal symptôme est la dyspnée qui limite les capacités d'exercice et dégrade la qualité de vie.

L'IRCO raccourcit l'espérance de vie et les seules mesures disponibles pour ralentir cette évolution sont l'oxygénothérapie de longue durée et la ventilation assistée.
L'IRCO altère la qualité de vie par la dyspnée, ainsi que par la dégradation générale des fonctions musculaires (limitation extra-respiratoire des capacités d'exercice). Au total, l'IRCO entraîne un retentissement psycho-affectif important avec altération de l'image de soi et isolement.

Traitements "étio-pathogéniques" :

Arrêt du tabac : Il s'agit de la seule mesure susceptible de ramener la dynamique de la dégradation fonctionnelle respiratoire à un rythme normal au cours de la BPCO.

L'oxygénothérapie de longue durée : elle permet de prolonger la durée de vie, mais pas d'amélioration très nette de la qualité de vie.
Anti-inflammatoires et assimilés et les Corticostéroides : mais les cures courtes répétées de corticothérapie systémique sont également dangereuses.

N-acétylcystéine : les mucomodificateurs pourraient avoir un effet bénéfique

Traitements "symptomatiques" : la Prise en charge physique, rééducation du patient (Kinésithérapie respiratoire et réentraînement à l'effort ).

Alors au lieu de fumer une nouvelle cigarette, éventrez-la dans un verre d’eau, attendez quelques minutes, filtrez et buvez … au moins personne ne souffrira de la fumée, même pas vous, et vous irez (peut-être) rendre visite au Dieux … et vous n’aurez plus de pucerons dans les poumons ! … et vous devriez être enfin dégoûté ! ! !