Ephémérides de mars 2016

Pleine Lune le 23 à 12 h 02 (13 h 02 locale), Nouvelle Lune le 09 à 01 h 56 TU (02 h 56 locale).

Le 1er mars à 12 h 00, nous serons le 2 457 449éme jour du calendrier Julien, heure d’été le 27.

Une éclipse totale de soleil le 08 de 23 h 18 à 8 S 102 E, à le 09 à 04 h 34 à 8 N 78 W. Et une éclipse pénombriale de lune le 23 à 11 h 49.

Pour les naissances, le soleil passera du signe du Poisson à celui du Bélier le 20 à 04 h 31 TU (05 h 31 locale)

29 février/1er mars: ) : VIII Ogroni 4389 ; 3/4 ). 07/08 ; I At Ogroni 4389 : Adaltiaxtonox Noxs (nuit du fostérage) et 20/21 : ALBAN EILER (équinoxe de printemps) (sommet de vitalité) ; 23/24 : I Cuti 4389 : Uegilia Esouos (fête d’Esus) : Cutios : mois dédié à Esus et au noisetier (coslos).

 

^ _ ` a b c d e f g h i

 

extrait lettre de pollinis.org sur les pesticides

Chère amie, cher ami,

 

Notre mobilisation a payé !

 

Au terme d'un débat de plus d'une heure, les députés français ont adopté cette nuit un amendement interdisant tous les pesticides néonicotinoïdes tueurs-d'abeilles sur l'ensemble du territoire français à partir de janvier 2018 !

Pour tous les défenseurs des abeilles, de l'environnement, et d'une agriculture propre et pérenne, c'est une victoire sans précédent : pour la première fois, nos arguments ont été plus forts que ceux de l'agrochimie !

Et bien que le texte doive encore être voté au Sénat en deuxième lecture par des sénateurs qui sont majoritairement POUR les pesticides tueurs d'abeilles...

 

Bien que l'interdiction ai été repoussée en 2018 au lieu de janvier 2016 comme il avait été prévu initialement... et après les élections présidentielles, et que le risque soit bien réel désormais de voir les prochains politiques aux commandes botter l'interdiction en touche...

...C'est tout de même une première étape décisive que nous venons de remporter : la victoire est désormais à notre portée !

Nos idées ont progressé de façon extraordinaire en quelques mois seulement... il a désormais été acté au Parlement, deux fois de suite, que les néonicotinoïdes sont des poisons et qu'ils doivent être interdits au plus vite dans l'intérêt de tous. Et les médias en parlent désormais comme s'il était normal de les interdire, alors que la plupart d'entre eux ne connaissaient même pas leur existence il y a encore un an...

C'est une victoire sans précédent des citoyens face aux grands lobbies de l'agrochimie sur le plan des idées, et qui pourrait ouvrir la voie vers une remise en cause globale du système au niveau européen.

 

La prochaine étape, c'est la validation de cette interdiction au Sénat français : dans les semaines qui viennent, nous allons déployer toute notre énergie à nous assurer que les sénateurs ne sabotent pas le texte comme ils avaient essayé de le faire une première fois il y a quelques mois.

 

Et une fois l'interdiction entérinée en France, c'est au niveau européen que nos efforts doivent se concentrer, pour débarrasser l'Union Européenne toute entière de ces substances qui mettent en péril les abeilles, l'agriculture et l'alimentation de toute la population.

La bataille va être serrée, car les lobbies qui défendent l'agrochimie sont nombreux et puissants à Bruxelles.

 

Mais l'interdiction des néonicotinoïdes en France ouvre une brèche énorme dans la muraille qu'ils ont dressée autour des institutions : la France est, par essence, l'un des bastions historiques de l'agriculture industrielle. C'est comme si l'un de leurs meilleurs alliés se retournait soudain contre eux !

C'est dans cette brèche que nous allons nous engouffrer, avec toute notre énergie et la force que nous donnent les plus d'un million de personnes qui ont signé nos pétitions successives contre les pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles.

 

Je tiens à vous remercier aujourd'hui, ainsi que toutes les personnes qui, comme vous, se sont engagées aux côtés de Pollinis : c'est vous qui avez permis, par votre participation à nos campagnes, et par votre contribution à notre travail de fond, d'arriver à cette victoire d'étape !

Si nous n'avions pas pu financer des chercheurs, des ingénieurs, des agronomes, pour mener des études indépendantes sur les pesticides et leur réel impact économique, sur les alternatives agricoles, sur le droit européen et la façon de passer outre la forteresse montée par les lobbies autour des autorités européennes pour confisquer la parole des citoyens et leur bloquer l'accès aux décideurs...

 

... nous n'aurions jamais pu développer un argumentaire assez solide pour convaincre les parlementaires de se rallier, un par un, à notre cause, et défendre nos arguments directement face à ceux des lobbies à l'Assemblée nationale !

C'est grâce à ce travail de fond que nous avons pu mener des campagnes citoyennes de plus en plus importantes, ralliant de plus en plus de personnes à notre mouvement, pour mettre sur les élus une pression décisive ! …