Ephémérides de Janvier 2007

Pleine Lune le 03 à 13 h 58 (14 h 58 locale) Nouvelle Lune le 19à 04h 02 (05 h 02 locale)

Le 1er janvier à 12 h 00, nous serons le 2 454 102éme jour du calendrier Julien

Pour les naissances, le soleil passera du Capricorne au Verseau le 20 à 11 h 02 (12 h 02 locale)

31 décembre/1er janvier XIII at Dumani 4380; 2/3 janvier, I Riuri: mois dédié à Epona et au Gui.

^ _ ` a b c d e f g h i

 

La France doit exiger une liste complète des OGM utilisés - UFC-Que Choisir

Une décision du tribunal correctionnel de Carcassonne a condamné, mercredi 13 décembre 2006, deux dirigeants de la société Asgrow France, filiale du groupe américain Monsanto, poursuivis pour avoir commercialisé entre 1999 et 2000 des semences de soja en provenance des Etats-Unis et contenant des traces d'OGM.

Les prévenus ont également été condamnés pour " tromperie et publicité mensongère " pour avoir affirmé que les semences étaient d'une " pureté génétique garantie ".

Alors que les défendeurs n'ont eu de cesse de répéter que cette présence d'OGM était tout à fait " fortuite ", " minime " et même " inévitable ", le jugement vient confirmer qu'en l'état actuel de la législation, et en l'absence d'autorisation, aucune trace d'OGM n'est tolérée dans les semences importées.

Si cette décision est bien conforme à la réglementation en la matière, elle ne doit pas masquer le fait que l'Union Européenne est mal armée pour contrôler la présence d'OGM dans les denrées importées.

L'UFC-Que Choisir tient à rappeler qu'elle exige le maintien d'une filière alimentaire sans OGM pour les consommateurs.

L'UFC-Que Choisir considère aujourd'hui que les consommateurs ne sont pas à l'abri de contaminations fortuites ou frauduleuses par les semences et demande donc que les pouvoirs publics :

- multiplient les contrôles aux frontières et sur le territoire,

- aient enfin les moyens d'exercer ces contrôles en disposant de la liste de tous les OGM autorisés ou en développement au niveau mondial.

Pourquoi se défendre ? parce que l’invasion des OGM présente les mêmes risques que celle des extra-terrestres, comme on peut le voir dans n’importe quel film de science-fiction : intoxications, pollutions, mutations, … et en fin domination, asservissement et extinction de la race humaine, entre autres.

Une idée de la résistance et des faits :

Asie : "L’OPEP du riz sans OGM en formation" La Chine, pays plus gros producteur et consommateur mondial de riz, persiste à différer l’autorisation de cultiver du riz GM. Raison essentielle de cette réticence: le risque potentiel pour l’environnement. La Thaïlande et le Viêtnam ont décidé d’un commun accord que leur riz devait rester exempt d’OGM. L'Inde aussi tient à ce que son riz reste sans OGM. (taz, 28.11.06)

Japon : colza GM dans les ports et dans les rues Le Japon ne cultive pas de colza GM. En revanche, l'importation de variétés particulières est autorisée. Malgré cela et selon une étude, des plantes transgéniques poussent dans certains ports, le long de rues et sur les rives des fleuves. Elles proviennent vraisemblablement des graines qui se sont fourvoyées pendant le transport. (EBR 4,05)

Allemagne : étude alimentaire sur le maïs GM montre une modification de l’hémogramme Le tribunal administratif de Cologne a rejeté une plainte de Monsanto: Greenpeace a eu le droit de consulter une étude alimentaire, tenue secrète, sur le maïs GM de Monsanto. L'étude montre des anomalies au niveau de la formule sanguine des animaux nourris au maïs GM. C'est la troisième fois que Monsanto essaie d’empêcher la publication de cette étude. "Il faut croire que l’entreprise a quelque chose à cacher" pense un représentant de Greenpeace. (ngo-online, 7.12.06)

Allemagne : "Le génie génétique en agriculture est le troisième plus gros risque" Les Allemands pensent qu'après le changement climatique et l'énergie nucléaire, le génie génétique en agriculture représente le troisième plus gros risque pour l'environnement et la santé. C’est ce que montre un sondage représentatif. (SOS, 7.12.06)

Angleterre : premier indice en matières premières sans OGM La célèbre firme "Diapason Commodities Management" lance le premier indice basé sur les produits agricoles non OGM. Mettant ainsi à disposition un Benchmark international d’investissements non OGM dans les pays de l’OCDE. Selon un représentant de Diapason, un tel indice correspond à un grand besoin en Asie – au Japon spécialement – et en Europe. (AO, 27.11.06)

USA : "C’est la faute au bon Dieu … " Cet été, le riz GM de la firme Bayer fut à l’origine de vastes contaminations de riz en provenance des USA. Des centaines de paysans s’en sont plaints. En réponse, l'entreprise prétend qu'elle n'y est pour rien. C’est, selon elle, plutôt la faute des paysans négligents, du "bon Dieu" et de circonstances inéluctables. Peu après, les autorités U.S. ont officiellement donné le feu vert au riz GN. Pour les critiques c’est, en d’autres termes, un chèque en blanc pour Bayer. (Washington Post, 22.11.06)

Suisse : fourrage presque sans OGM Les effets de la grande victoire électorale de l’an dernier se font ressentir: à l’heure actuelle, les importations de fourrage OGM sont limitées à 34 t (c.à-d. 0.01%); contre 3700 t en 2001. S’agissant de viande d’importation, les détaillants suisses misent également sur le bétail engraissé sans OGM. En revanche, la recherche semble vouloir ignorer le moratoire sur la libération des OGM et mise plus volontiers sur le génie génétique. (DIS, 24.11.06 ; WoZ 23.11.06)

Russie : fourrage et aliments sans OGM Les firmes Sodruzhestvo et Rybflotprom comptent parmi les plus gros importateurs russes d’aliments destinés à la consommation humaine et animale. Toutes deux ont décidé que leurs importations seront désormais exemptes d’OGM. (YubaNet, 24.11.06)

USA : blé plus nutritif – sans génie génétique Des chercheurs américains ont croisé les gènes d'une variété de blé originelle avec des variétés actuelles. Ils ont ainsi réussi à produire de nouvelles variétés, bien plus riches en protéines, zinc et fer. Pour arriver à ce résultat, ils ont utilisé une nouvelle méthode de culture (technique du smart breeding) – sans manipuler les plantes. (USDA, 24.11.06)

USA : "les cultivateurs de riz sont les plus gros perdants" 40% de toutes les exportations de riz en provenance des U.S.A. subissent des dommages consécutifs aux scandales des contaminations de riz OGM. Les dégâts sont estimés à 1,3 milliard de $. Les perdants sont les cultivateurs de riz sans OGM qui n’ont pas réussi à vendre leur récolte. Entre-temps, en Allemagne, 45 échantillons alimentaires ont révélé des traces de riz OGM. (ADG, 4.11.06)

Italie et Irlande : autres régions hors OGM En Italie, le parlement de la région du Latium interdit toute culture de plantes OGM. En Irlande, la région de Kildare devient la 9e région exempte d’OGM de l'île. (AGI, 25.10.06 ; GIN, 24.10.06)

Allemagne : 13'000 ballons contre les aliments OGM En Allemagne, 13'000 habitants ont financé un lancer de ballon par Internet. Le slogan "OGM, non merci" était inscrit sur chacun des 13'000 ballons. Ils sont destinés à attirer l’attention sur la propagation incontrôlée des organismes génétiquement modifiés. (dradio, 2.11.06).

Brésil : Occupation du terrain de Syngenta pendant 7 mois Depuis mars, environ 300 personnes – et parmi elles beaucoup de paysans – ont occupé le terrain sur lequel est construit l'entreprise Syngenta. Celle-ci y a planté 12 ha de soja transgénique, bien que cette région soit située à l’intérieur de la zone protégée du Parc national Iguaçu Falls et que les cultures en plein champ n’y soient pas autorisées. Début octobre les occupants ont quitté le terrain. (MW, 6.11.06)

Comme on peut le voir les états sont souvent dépassés, et ce sont des entreprises comme Monsanto ou Syngenta, citées plus haut, qui font " la loi ".